• Championnat jeunes : les finales !

    C'était ce samedi que se jouaient les finales par catégories d'âge pour les meilleurs jeunes du département. Et nous avions 8 jeunes Bironnais présents !

    Championnat jeunes : les finales !

    Nos 8 joueurs sélectionnés pour les finales

    Chez les poussins/benjamins, ce fut difficile pour Jamie, Rémi et Zia. Chez les grands, là aussi, ce fut dur pour Anaïs et Florian. Les minimes Benjamin, Flavien et Jake ont réussi à tirer leur épingle du jeu.

    Zia démarre par deux défaites, le constat qu'elle fera à l'issue des matchs est très sévère. En substance, cela donne : "Je me suis faite ratatinée, le premier avec beaucoup d'effet, le deuxième avec des smatchs". A la question de Benjamin "tu as perdu avec honneur ?" elle répondra "avec défaite". Dur dur donc de se remobiliser, les adversaires sont vraiment costauds. Elle perd contre un petit d'Hasparren en trois sets, puis encore une rencontre mais cette fois-ci ce fut plus serré. Enfin, elle affronte Rémi dans un duel sans merci. Par générosité, elle le laisse gagner non sans avoir gagné un set. Journée difficile au niveau des résultats mais un bon état d'esprit.

    Jamie est qualifié de dernière minute. Il tombe dans une poule à 4 où il se bat mais doit s'incliner logiquement. Il perd ensuite deux autres matchs mais il accroche un peu plus ses adversaires. Toujours aussi bondissant, il a bien progressé dans la couverture de terrain et il ramène beaucoup mieux la balle qu'au début de l'année. Reste à travailler ses points faibles. Notons cette phrase entendue dite sans méchanceté par un jeune adversaire en pleine rencontre : "et tu sais pas faire de coup droit ?" Dur...

    Championnat jeunes : les finales !The Kid

    Rémi arrive malade et donc partiellement diminué (comme d'habitude). Il plante ses guiboles dans le ciment de la salle de Billère et n'arrive plus à les bouger. Aïe ! Dans sa poule avec des adversaires redoutables, il doit s'incliner d'abord sans parvenir à faire un coup droit. Lors de la deuxième rencontre, il affronte un jeune très expansif (à base de Tcho ! Allez ! mais pas encore de Wazaa !). Il parvient à le faire défendre et enchaîne quelques coups droits liftés superbes pour s'imposer à la belle. Hasard du tirage, Rémi ré-affronte ce même adversaire en sortie de poule. Il décide de se lancer un défi en partant à 2-0 contre lui. Evidemment, la remontada est difficile et il s'incline en 4 sets. Il perd ensuite un jeune d'Hasparren sans parvenir à gagner de set. Il était à sa portée, dommage. Et là, c'est le drame, la blessure (aux ischio-jambiers ou une contracture au mollet, ou un ongle incarné... je sais plus). Il craque, décide de laisser filer ses matchs... Et puis non ! Il revient à la charge, se remobilise et décide d'affronter Zia pour le dernier match. On comprend mieux sa victoire, Zia étant gênée de battre un camarade amoindri...

    Anaïs, quinzième remplaçante, est repêchée sur des critères curieux :a priori, il fallait un pongiste de style féminin capable de jouer ses rencontres tout en les commentant, de passer 3 minutes complètes à discuter à chaque fin de sets... Bref, elle est là ! Elle affiche ses progrès tant en tenue de balle (poussettes, remises) qu'en capacité à lifter la balle pour une première attaque. Maintenant, il manque un peu de puissance et les gestes ne sont pas assez précis ni rapides pour déstabiliser les juniors du département. Il faudrait beaucoup plus de régularité mais surtout, elle souffre du même mal que son petit frère, elle n'a pas de jambes ! Des défaites en poule puis une autre ensuite avant de se voir opposée à Florian dans le match que l'on pourrait nommer le Clasico. Elle est menée 2 sets à 1 puis décide de donner un coup de collier. 11-0 ! Vlan ! Florian ramasse son short, se remobilise et s'impose à la belle. Anaïs n'a pas gagné de rencontre mais elle a montré ses progrès.

    Florian est parvenu à gagner un set dans chacune de ses rencontres de poule. Accrocheur donc, il est de plus en plus à l'aise à la table et gagne beaucoup de points grâce à ses poussettes très coupées. Il arrive difficilement à vaincre Anaïs et rejoue le jeune moustachu pour l'autre Clasico. Les rencontres entre eux sont généralement extrêmement serrées et tournent généralement en faveur de Flo. Mais, cette fois-ci, il doit s'incliner par 15-13 à la belle.

    Flavien reste sur une belle 4ème place et a des ambitions. Il joue deux jeunes talentueux en poule et les dégoûte (jusqu'à en faire pleurer un!) grâce à ses blocs en revers notamment. Très bon tactiquement, il s'impose par deux fois. C'est bien parti. Mais le tirage est facétieux et il joue dès les huitièmes un jeune palois aux cheveux. Il s'incline car celui-ci tope toutes les balles et possède de bons services latéraux. Il gagne un match en 4 sets contre un jeune de Lescar. Il enchaîne par une autre belle victoire et s'incline lors de sa dernière rencontre en 5 sets. Il finit 10ème, un peu loin au classement car il a eu la malchance de jouer un favori avant les quarts de finale.

    Benjamin est le fils de Manu. En tout cas, il a le même jeu que lui ! A 13 ans, il s'éclate en reculant et en laissant l'adversaire attaquer et s'épuiser. C'est un véritable mur capable d'aller chercher les amortis et, chose nouvelle, il remet bien la balle lorsque celle-ci est coupée et longue. En poule, il s'impose 3-2 puis 3-1 après de très belles parties. Après les poules, son premier adversaire décide de reculer et Benjamin ne lui laisse aucune chance. En quart de finale, il joue le palois vainqueur de Flavien. Rien à dire, l'autre est trop fort et reculer pour ramener à plat ne suffira pas. Malgré un sursaut lors du troisième set où il prend des risques en attaque, il doit s'incliner. Il rejoue et perd cette fois-ci un adversaire de la poule de départ. Il finit sur une très bonne note avec une victoire arrachée à la belle. De la régularité, un état d'esprit remarquable et une belle 7ème place pour finir.

    Jake avait fini 3ème lors de la dernière journée, juste devant Flavien. Oui, mais aujourd'hui, on retrouve les meilleurs de la côte basque. Les trois premières têtes de série sont vraiment au-dessus des autres, et donc de nos bironnais. Il y a Lucas Fernandes, le jeune de Bernadets qui n'a encore jamais perdu dans ce championnat, un autre jeune de Salies et le palois qui a battu Flavien et Benjamin. Jake va éviter ces têtes de série jusqu'au stade des demi-finales. Toujours aussi nonchalant, il gagne ses deux rencontres de poule en faisant preuve de beaucoup de sérénité en fin de manches. Il sauve plusieurs fois des balles de sets en résistant à la pression et se permet de lâcher des revers étonnants. En huitièmes, il joue un jeune basque et s'impose en cinq sets après une superbe rencontre, profitant des faiblesses de son adversaire : un service lifté long un peu systématique, et un petit déficit en revers. En quart, il affronte un jeune qu'il avait perdu en 5 sets il y a quelques temps, et il prend sa revanche sur le même score. Son coup droit est incroyable quand il passe, très puissant et assez lifté malgré tout. Mais c'est un peu risqué. En demi, il joue le Salisien qui a l'habitude de la compétition, ce qui est visible par ses attitudes au service (l'élégance de Mathieu) et qui est capable d'une grande régularité en top coup-droit. Jake passe complètement au travers lors des deux premiers sets et ne donne aucun signe de rébellion. C'est vraiment décevant, il n'y a pas match, il perd cinq à six points par sets en tentant des attaques coup droit trop risquées sans réfléchir à l'inclinaison de la raquette ou à son placement. Après une petite remise en question du jeu et surtout de l'attitude menée par le coach, il décide d'être plus patient, de choisir la bonne balle à attaquer, quitte à pousser les balles difficiles. Il s'incline logiquement dans la manche, mais prouve qu'il est capable d'adapter son jeu à son adversaire. Le Salisien perdra Lucas après une superbe finale où le bloc vaincra le top. Jake, de son côté, devait jouer le match pour la troisième place, mais son adversaire, le terrible palois, s'était déjà éclipsé, probablement déçu d'avoir perdu une belle bataille en demi. Forfait donc, Jake finit a une superbe 3ème place.

    Championnat jeunes : les finales !                        Championnat jeunes : les finales !

                    Jake, fier de sa médaille                                        Les jeunes posent et les bénévoles rangent

    Championnat jeunes : les finales !

    Ah, ils sont beaux nos jeunes !


  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Mai 2015 à 19:34

    Bravo les djeun's !

    Mort de rire tout au long du résumé: je retiens "le jeune moustachu", que Manu a un autre fils, que Anaïs a poutré tout le monde à la tchatche, que Rémi est touché par le même syndrôme que coco64, à savoir le "pépin physique", que Mathieu est élégant ("l'élégance de Mathieu") et que le coach a parfois les chevilles qui enflent ("attitude menée par le coach").

    Un grand bravo au coach encore une fois et à Jean-Mich' pour avoir arbitré quelques parties (cf photo de groupe)

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter