• Sainte Hélène - TTB1 : 8 - 6. La défaite de trop

    En l'absence de Michel, c'est un jeune loup qui a accepté de faire le nombre à la dernière minute. Notre équipe était donc composée de Fred, Pierre, Rémè et Bernard (qui reste sur 1.5 points en R2 ne l'oublions pas).

    Sainte Hélène - TTB1 : 8 - 6. La défaite de trop

    Début de rencontre et Fred explose le 13 adverse qui frappe beaucoup à plat. 3 à 0, net et sans bavure. Étonnant pour un gars qui "n'avait jamais perdu un 17 par 3 sets à 0". Rémè mène quant à lui 1 set à rien puis s'offre une balle de set. Le 15 en face de lui est perdu face aux revers liftés de notre jeune. Revers qui épatent (époustouflent !) l'arbitre de la rencontre. Mais, faute de conclure, Rémè se met en difficulté. Il mène pourtant encore dans la troisième manche mais le 15 se rapproche de la table et bloque mieux. Rémè échoue en 4 manches, et c'est dommage car c'est peut-être le tournant de la journée. Bernard affronte un jeune espoir au comportement douteux d'après lui (pas très fair-play?). Il doit s'incliner logiquement. Pierre n'arrive pas à remettre un service et se prend une belle raclée face au 17. On tourne donc à 1-3. Ça s'annonce mal...

    Fred plie le 15 en 4 manches grâce à un super jeu et des services efficaces. Rémè se prend les pieds dans le tapis et subit les claques du 13 et sort assez frustré de cette défaite un peu sèche. Service fort dans le revers et frappes à plat ou blocs actifs, Rémè fera des cauchemars dans la nuit, c'est sûr. Dans lele choc des extrêmes, Bernard le 5 ne parvient pas à accrocher le 17 de Sainte-Hélène. Mais qui pourrait l'accrocher hormis Fred ? Pierre se fait peur face au jeune 14. Celui-ci est a priori très malade et ne donne pas l'impression de vouloir jouer. Victoire en 4 sets aux avantages. Il valait mieux plier la chose rapidement. On en est donc à 3-5.

    L'heure des doubles arrive et on décide d'assurer un point avec Fred et Rémè qui affronteront le double le plus faible. Ils explosent le 15 et le jeune en 3 sets. La Cazaubon Family se fait plaisir, s'accroche dans chaque set et s'incline de peu, bon en 3 sets quand même. 4-6.

    3 victoires et c'est le match nul espère-t-on. Pierre joue le grand 13 qui joue à plat. Dans un match curieux où le jardinage est à l'honneur, c'est notre Bironnais qui s'impose et dédie sa victoire à Nicolas le Jardinier. L'adversaire dira qu'il "n'a jamais perdu un 15 en 3 sets." Là, on peut commencer à douter de la sincérité de cet homme-là. Place au big match, le rendez-vous des costauds, le choc des titans. Sur le central, le match n'a pas traîné... et Fred est déjà en train de rattraper son slip. Le 17 d'en face a sorti les services de sa poche et Fred n' a pas tenu le choc et s'incline en 3 manches comme les autres. Rappelons que le 17 n'a perdu qu'un match durant cette phase. Ceci explique cela. On en est à 5-7, moment sorti par Rémè pour remporter sa rencontre de la journée. Le jeune d'en face sentait bien que Rémè avait caché son jeu depuis le début de l'après-midi. Craignait-il les revers ou le jeu de jambes de Rémè ? Toujours est-il qu'il se met à toussoter un peu et déclare forfait. Bien joué Rémè ! Vous l'aurez compris, on se retrouve  à 6-7 pour Sainte Hélène avant la dernière rencontre. Elle oppose le 15 adverse à notre jeunot Benat. 10 classements d'écart, pas de quoi faire peur à notre pelotari. L'échauffement est équilibré. Le match un peu moins. Après un set de réglage, Bernard a analysé le jeu adverse et décide de tourner son planchot à deux mains. On en est à deux sets à zéro et Bernard nous sort au changement de côté "contre lui, je veux gagner un set !". C'est beau, la jeunesse. Le 15 prend l'ascendant grâce à son physique et sa technique. Le temps mort demandé par Pierre à 9-4 contre nous ("pour casser le rythme") ne changera rien.

    Le score final est de 6-8 pour Sainte-Hélène. C'est logique. La défaite de trop donc puisqu'elle met fin à un éventuel espoir de maintien et qu'elle condamne notre équipe fanion à la descente en Régionale 2. Que se serait-il passer avec Michel, on ne le saura jamais. Le jeune d'en face n'était pas à 100% non plus. En tout cas, Bernard a été impeccable dans son implication. Le 17 d'en face était vraiment trop fort, avec de super services. C'est lui qui aura fait la différence. La rencontre s'est déroulée dans une excellente ambiance et la soirée se terminera aussi dans la bonne humeur puisqu'on retrouvera nos compagnons d'infortune de la R3 pour un resto gourmet bien mérité.

    Sainte Hélène - TTB1 : 8 - 6. La défaite de trop Sainte Hélène - TTB1 : 8 - 6. La défaite de trop

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Avril 2016 à 10:23

    C'est passé près... Dommage! Au moins l'article est là! Le mien est encore à l'état de brouillon: je me souviens plus certains détails.. ^^'

    2
    Lundi 11 Avril 2016 à 10:48

    Un bien beau résumé ! J'ajoute les photos de ce pas. Merci :)

    3
    Mardi 12 Avril 2016 à 19:46

    Le détail qui tue: la sacoche de papy de Bernard sur la photo!!

    J'espère que Ste Hélène vous a bien reçu. On avait fait un super apéro chez eux il y a quelques années avec Fred Legat!

     

    Bonne chance pour le dernier match!

    A+.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter