• TT Biron 1 - Cenon 2 : le bateau coule

    Samedi 20 Septembre sonne l'heure de la reprise pour le TTB. Après un passage idyllique d'un an en R1 l'équipe fanion est de nouveau confrontée à la violence de la R2, un championnat sans pitié où stars montantes et vieux briscards se côtoient, pour le meilleur ou pour le pire. 

    En face la composition est plutôt homogène : 15/14/14/13. Nous sommes meilleurs sur le papier avec 17/15/15/14. La pression est donc dans notre camp...

     

    Les conditions de jeu ne sont pas des plus faciles, avec une chaleur étouffante et une humidité bien présente. 

    TT Biron 1 - Cenon 2 : le bateau coule

    Acte I) une histoire de belle !

     

    TTB -Cenon  : 2-0

    Ce match commence sous les plus belles hospices : Fred annihile d'emblée le top player du camp adverse, lui infligeant un sévère 3-0 ! Du côté de Rémi ça s'annonce bien plus laborieux, car mené 2-1, celui-ci doit arracher la victoire dans l'ultime manche... et ce sera le cas ! Mené 7-2 à la belle, son adversaire se décompose littéralement. Perf man jubile, le break est fait, et c'est au tour de Pierre et Michal de s'illustrer...

    2-2 

     Malheureusement l'avantage bironnais ne sera que de courte durée, et pour cause : Pierre est d'emblée cueilli par le jeune 13, joueur complet au futur plus que prometteur ! Prési s'accrochera jusqu'à 6-6 avant de finalement craquer sous la pression des coups adverses. Mitch ne démérite pas non plus et frôle de peu l'accès vers le 7ème ciel, s'inclinant 12-10 dans le 5ème set contre un adversaire au tempérament plus que déconcertant. 

    3-3 

     C'est dans un match plutôt haché que Perfman s'inclinera à la belle face au 15. Malmené sur le plan tactique le cadet de l'équipe n'arrivera jamais à faire déjouer son adversaire. Fred ramène l'équipe à flot dans un match passé inaperçu, écrasant le jeune 14 dans la dernière manche. 

    4-4 

     Notre Michal national aurait bien pu inquiéter le 13, mais ce ne sera pas le cas.  

    Pierre entame alors un match bien difficile, face à l'étrange 14... Mené 1 set à rien, c'est grâce à un judicieux coaching de Luc que Pierre trouvera la solution à ses problèmes. Par chance, une oreille baladeuse a pu en retranscrire quelques bribes : 

    -Luc : "... ta raquette doit avoir un contact tangentiel inclinée à 30% faisant intervenir une meilleure antépulsion inversée du deltoïde antérieur ainsi q'une rétropulsion latérale dynamique du sous scapulaire brachial..."

     6.40 remporte donc assez logiquement le match sur un 11-3 très convainquant.

     

    Acte II) Les doubles à double tranchant 

     

    Biron décide assez logiquement d'unir Fred et Rémi jusqu'alors irréprochables, ainsi que Pierre et Mitch dans une configuration purement expérimentale ! 

    L'équipe F.R devra s'employer aux forceps pour arracher les 2 premiers sets 12-10, avant de couper le cordon dans la 3ème manche avec un impeccable 11-5. Propre. 

     Le double P.M est quant à lui malmené - comme on pouvait s'y attendre - face au 13 et 14 en présence. La configuration du 4ème set est largement en leur faveur, ce qui leur permet d'instaurer le doute dans l'équipe adverse ... Les 2 équipes se démenant tant bien que mal avec leurs armes, c'est à 9-9 que Cenon parvient à faire la différence, empochant de justesse un point qui aurait fait beaucoup de bien aux bironnais.

     Alors que les matchs suivants sont sur le point de débuter, comme le fait judicieusement remarquer Jack, (l'ultra), il plane alors comme une étrange puanteur aux abords des séparations ... Une déferlante de Prési, ou une odeur de souffre .. ? Quoi qu'il en soit ce sinistre signe s'avérera être des plus funestes ...

    Acte III) La chute de l'empire 

    4 matchs, 4 points possibles. 

    1 seul empoché dans la besace de l'équipe, grâce à un N°1 injouable. Le jeune 13 n'arrivera jamais à l'inquiéter et tentera l'impossible à chaque instant, sans succès. 

    A cet instant de la rencontre le match de Pierre s'avère être décisif si Biron veut remporter le match. La tâche n'est pas aisée face au vieux cenonnais, qui prend rapidement l'avantage 2 sets à 1. C'est alors au mental que 6.40 fera pencher la balance pour mener 9-3 à la belle. La partie semble pliée, mais une fin de set pour le moins troublante et obscure précipite alors le match dans un chaos dont Cenon ressortira gagnant, d'extrême justesse ...

     Michal donne alors tout son possible afin de rééquilibrer le bilan. Son compte est finalement débité sans contestation possible par le jeune 14. 

     PerfMan, ou plutôt ici ContreperfMan, s'illustre alors à merveille dans la médiocrité. Le manque d'entraînement se fait sentir : incapable d'enchaîner 2 tops revers consécutifs, le nombre de fautes directes suit une courbe exponentielle qui sera difficile d'inverser... Les conditions de jeu rapides et un missile sol air dans la main droite n'arrangent rien, et c'est face à un adversaire opportuniste qui lâche ses coups que Rémi perd tous ses moyens, laissant le point de la victoire à Cenon. 

     Score final : 6-8 

    Une défaite amère, mais logique, puisque seul N°1 a été à la hauteur de l’événement. Il faudra se ressaisir dès samedi prochain sur les terres cadillacaises si Biron compte encore espérer se maintenir cette saison...  

     

     


  • Commentaires

    1
    6.40
    Lundi 22 Septembre 2014 à 00:22

    la défaite est pour moi, 9-3 à la belle, je pensais pas que ça m'arriverais encore... j'ai pas été très malin.


    Avec un bon Fred et les trois autres qui se réveillent, on devrait faire mieux quand même!


    A voir samedi, il faudra leur rouler dessus

    2
    Lundi 22 Septembre 2014 à 21:22

    Les bad beats ça arrive à tout le monde ... Le sport est impitoyable !!

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter