• TTB 2 CONTRE ASPTT 4

    Samedi 17 octobre 2015:

     

    Une équipe soudée et fier de porter les couleurs de Biron s'en va à Pau. Nous devions gagner cette rencontre et la réponse a été sans appel:

    TTB2: 11 - 10 - 9 - 9

    ASPPT4: 13 - 7 - 6 - 6 Avec une surprise en tête Sebastien Hijar muni d'un Anti - top. Les informations de Mathieu sont erronées.

    Début de la rencontre 16H00 

    Jérémy ( 3,5 ) Une prestation correcte, premier match perdus face au plus fort ( logique ? Anti - top,  très compliqué à jouer) le reste a été plutôt classique. En trois ou quatre manches.

    Lionel ( 3,5 ) Match enchainé sans trop de bavure excepté contre le plus fort du groupe. Le reste des matchs se sont terminés en trois ou quatre manches.

    Gerrard ( 3,5 ) Qui l'aurait cru ? Son jeu atypique à bien poser problème à Sebastien Hijar, et oui, anti-top contre picot. Je pousse, tu pousses, il pousse, nous poussons, vous poussez, ils poussent. Quelques attaques, tout cela en cinq sets, perdus hélas mais chapeau bas. Tu nous auras bien tenu en haleine. Le reste gagné sans trop de difficultés.

    Luc ( 3,5 ) Et bien son expérience est toujours bien apprécié car il sait toujours prendre l'ascendant quand cela devient tendu. Match remporté sans trop de bavures excepté contre le plus fort du groupe comme d'hab.

    Les deux doubles remportés facilement.

    En conclusion les deux anciens ont bien su faire peur (c'est un grand mot) au plus fort du groupe comparé au deux autres jeunots ( Lionel et Jeremy )

    Score final 14-4 pour le TTB2.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 11:56

    Bravo les gars, mais quelle honte de ne pas avoir battu ce satané "fort" de Pau, qui je le rappelle a un genou en mousse depuis quelques mois. Heureusement, l'an prochain, on pourra le compter dans nos rangs... Tu me corriges Seb si je me trompe ;-)

    2
    inzani/portable
    Lundi 19 Octobre 2015 à 09:29
    J'ai demandé à avoir le samedi 14 novembre match important je le saurais fin de semaine si mon 14 est libre
    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter