• TTB1 - AGEN 7-7 : Les pruneaux ne sont pas encore cuits

    Biron redresse enfin le navire face à une curieuse équipe d'Agen. Le nul était loin d'être acquis mais la tournure des évènements a joué en faveur des autochtones, leur flore intestinale restant intacte après cette grandiloquente salve de pruneaux avariés.

    Compo ! :

    Agen : n°600 (2199) / 19 / 1691 / 8(0 ans?)

    Nous : 17/15/15/14 : le classique

    Condition de jeu très favorables puisque nous écopons d'un magnifique 15° aux premiers abords de l'après midi.

    Cette journée de compétition fut celle de tous les contrastes :

    pendant que Fred était en cure de désintox face au numéro Perfman se déjouait alègrement du 16 à coups de flips revers long de ligne. Le 2ème round s'avère être assez similaire, puisque c'est au tour de Pierre de subir une déconvenue face au 19 et à Captain d'instruire un 8 plein d'expérience.

    2-2

    Perfman prend également sa caisse face au 21, Pierre expédie le 8

    3-3

    Le match tant attendu arrive enfin, Fred est aux anges, son rêve d'enfance va enfin se réaliser : il a enfin l'occasion de se mesurer à Patrick Chila. Malheureusement il s'agissait là d'un odieux subvertuge : le bougre était droitier, et ne possédait pas le revers de Patrick, mais uniquement son bois. 3-1 pour notre mascotte.

    Captain ne peut rien faire face à un 19 qui monte de plus en plus en puissance

    4-4

    L'instant charnière : les doubles !

    Le double Pierre/Rémi fut perdu 1-3. Perfman ne savait plus jouait au pingpong, c'est bête.

    A contrario le match qui se déroule aux antipodes s'avère être un véritable chef d'oeuvre d'igor gargarov : face au 8 et au numéro (qui cumulait tout de même 3000 points à eux 2) causèrent bien des soucis à notre duo d'enfer. Déjoué les obus du kamikaze agenais ne fut pas chose aisée mais le compte est bon. 3-2

    5-5

    Le 2ème instant charnière : Pierre parviendra t-il à créer l'exploit face au numéroté 600 français ? Non.

    5-6

    Le 3ème instant charnière ! La rencontre de feu entre le 19 et notre béluga biarrot fut intense mais les topicides tops fredien n'atteignèrent pas la carapace de la tortue moribonde : 0-3 mais avec la hargne ! fred Legat commenta d'ailleurs le match avec une lucidité qui lui sied à la perfection : "N°1 est semblable à un cochon truffier qui aurait (...) pris des pruneaux d'agen dans le cul (censuré) " 

    5-7

    C'est la dérouta, mais heureusement les 2 vrais piliers de cette équipe vont ranimer la flamme qui s'éteind dans vos yeux : dans un match épiquePerfman est malmené face à un jeune plein de fougue qui n'hésite pas à tourner, lacher des pains et j'en passe ! Ce n'est quà 19-17 dans le 3ème set que Perfman arriva à se défaire du piège à loups.

    Captain n'a que faire du statut de sosie officiel de Patrick Chila de son adversaire : 3-1 et un destin brisé dans le monde du ping.

    7-7 ! Ce nul est la résultante d'un long travail sur nous mêmes et d'un entrainement acharné, merci au nombreux spectateurs qui étaient présents dans les vestiaires ce jour là !

    Prochain épisode: la raclette montoise ...

     


  • Commentaires

    1
    6.40
    Mercredi 19 Mars 2014 à 11:36

    il faut vraiment que tu continues à perfer perfman, ce serait dommage de se passer de tels résumés !

    2
    Mercredi 19 Mars 2014 à 20:18

    encore un excellent résumé !!! merci rèmè ! 1 perf(man) = 1 rèsumè.

    J'ai adoré : "Le 2ème instant charnière : Pierre parviendra t-il à créer l'exploit face au numéroté 600 français ? Non." et la magnifique citation de Fred Lougat.

    Par contre, j'ai beau chercher je ne retrouve pas celui racontant nos exploits à Cenon. Je vous laisse, je continue à chercher 

    PS: le béluga t'emmerde he

    3
    Jeudi 20 Mars 2014 à 13:28

    Content que ça vous plaise ! Plus que le résumé de la R3 à attendre

    4
    Mercredi 26 Mars 2014 à 15:12

    Yeah !!! Bravo les p'tit Béarnais !!!

    ça va le faire pour un deuxième maintient en R1 consécutif ???

    5
    Mercredi 26 Mars 2014 à 23:18

    salut Limoges! pour nous maintenir c simple, il nous faut gagner nos 3 derniers matchs. Impossible n'est pas bironnais !

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter